Ne dis rien à maman.

« Personne ne te croira. »

IMG_2565

Auteur : Sarah Preston.

Edition L’archipel.

Date de parution : 3 janvier 2018.

157 Pages. 

Prix : 5,80 €

Résumé :

« Ne dis rien, personne ne te croira… » A 11 ans, Sarah est trop timide pour faire entendre sa voix. Bill est un ami de sa mère à qui elle est censée rendre de menus services. Mais l’homme révèle bien vite son véritable visage : semaine après semaine, il abuse de Sarah et la persuade de garder le silence. Le cauchemar de la petite fille ne s’arrête pas là : sa mère ayant quitté le domicile familial, Sarah est laissée à la garde de son père… Qui la violente à son tour… Combien de temps encore la jeune enfant pourra-t-elle supporter pareil calvaire ? Aujourd’hui adulte, Sarah témoigne de l’impunité des hommes et des méfaits du silence.

Mon avis :

Sans préambule, on est tout de suite en immersion dans la vie de Sarah. Il ne faut pas plus de trois pages pour être immédiatement mis dans le bain. Et Sarah Preston ne passe pas par quatre chemins. Elle ne lésine pas, ne recouvre pas la réalité d’un jolie cellophane. Non. Elle raconte son histoire comme elle l’a vécu. Avec ses mots d’adultes et ses souvenirs d’enfants. Très rapidement, on ressent la terreur de l’enfant qu’elle était, mais aussi de l’adulte d’aujourd’hui. Et c’est dure. C’est fort. C’est puissant. Sans attendre, nos émotions sont mis à rude épreuve. Mais lorsque l’on se lance dans la lecture d’un témoignage, c’est que l’on désire ce genre de sentiments. Ce genre littéraire à toujours su me fasciner. Pas par curiosité mal placée, non. Mais par envie de voir comment un être humain arrive à se relever de pareils épreuves. Je voue une admiration à ces gens qui malgré l’horreur, malgré le pire, arrive à se relever.

Et c’est ce que Sarah Preston nous donne, elle raconte son histoire avec des mots simples et compréhensifs. On peut parfois être choqué par la dureté de ses mots qui peuvent également se révéler très crus. Ça peut déranger mais en même temps, il n’y a pas d’autres façons de raconter ce genre d’évènements. Je suis tout de même admirative du courage de cette jeune femme, de cette adolescente car la vie ne lui a clairement pas fait de cadeaux. Et bien que la vie s’acharne encore et toujours, Sarah par se sortir de ce cercle vicieux, a force de courage et de détermination, elle dit non à cet enfer. Non aux hommes qui l’ont détruite. 

Pour tout les férue de témoignage de ce type, c’est une belle parution que nous font les éditions l’archipel. D’ailleurs merci encore pour l’honneur qu’ils me font en m’ayant séléctionnées comme partenaire pour le mois de janvier. 

 

Un commentaire sur « Ne dis rien à maman. »

Répondre à lecturesdudimanche Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s