Tel père telle fille.

Auteur : Fabrice Rose

Editions Robert Laffont

Collection La bête noire.

Date de parution : 16 Janvier 2020

 292 Pages

Prix : 16,90 €

Résumé

Un braqueur en cavale. Sa fille en danger de mort. Le casse de l’été.

Visite au parloir de la maison d’arrêt de Fresnes. Alexandra, vingt-quatre ans, exige de son père l’impensable : qu’il abandonne sa vie de braqueur et devienne le père dont elle a toujours rêvé. Mais comment résister à une existence dopée à l’adrénaline ? Deux mois plus tard, Marc Man s’évade. Contrairement aux apparences, pour Alexandra, c’est un coup de chance : quand Marc apprend qu’elle est menacée par une bande de racketteurs fous dangereux, il organise une chasse à l’homme d’une rare férocité. Et, tant qu’à faire, il monte un casse spectaculaire. Dans la canicule d’août , chacun révèle sa vraie nature et les cadavres commencent à s’aligner. 

Mon avi

Je n’ai clairement pas aimé. Et la déception est rude. Très rude.

Pour être tout à fait honnête, je ne m’attendais pas à ça. Je m’attendais à ce que le résumé annoncé tout simplement. Mais non. Je n’ai pas compris le choix de l’auteur. Dans son livre, il part trop loin à mon gout. Utilise des métaphores lourdes et particulières étouffantes. 

La première moitié de ma lecture fut lourde, pesante même. J’ai hésité à lâcher l’affaire car vraiment j’ai détesté. Et puis une fois qu’on s’habitue au style de l’auteur, et à son choix de faire mention du djihad dans son histoire, on se laisse prendre par la curiosité. 

La seconde moitié du livre se révèle donc moins lourde, mais pas meilleur pour autant. Comme pour le début du livre, elle est parfois saugrenue. Avec des « rebondissements » surréalistes et surfaits. Quant à la fin…. J’en soupire tant elle est exagéré et invraisemblable.

En définitif, on vous annonce un roman sur un braqueur de banque qui s’évade pour sauver la vie de sa fille. Et vous vous trouvez face à un roman rempli de clichés ,comme les personnages notamment, qui en vient à parler de djihadiste voulant récupérer leur argent. Et c’est vraiment mal fait.

Comme vous vous en doutez, une déception sans nom pour moi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s