Horrora Boréalis.

img_3555

Auteur : Nicolas Feuz.

Editions Le livre de Poche.

Date de parution : 22 Août 2018.

288 Pages.

Prix : 7,40€

Résumé : 

Sur les rives du lac de Neuchâtel, en Suisse, des coups de feu éclatent en plein festival de musique. Le site est évacué. La grande scène devient le théâtre d’une prise d’otages. Un négociateur est dépêché sur place. Le groupe d’intervention de la police s’organisent. Dans l’esprit de Walker, une seule question compte : Qu’est ce qui s’est passé en Laponie ?  Ses souvenirs sont flous. Mais il est clair que, de longue date, il ne croit plus au père Noël. Et vous, y croyez-vous encore ? 

Mon avis :

On m’avait beaucoup parlé de Nicolas Feuz et des écrits. Alors quand l’opportunité d’en lire enfin un s’est présenté à moi, je n’ai pas refusé. Et au début, c’était très mal engagé. A tel point que je n’étais pas sûre de pouvoir continuer ma lecture. Dans un premier temps, la période choisit pour le lire n’était pas très adaptée, ensuite j’étais beaucoup trop fatigué pour me concentrer réellement dans cette lecture. Mais j’ai persévéré et je n’en suis pas déçu.

Avant toute chose si vous souhaitez lire ce livre, préparez-vous à des longueurs piquantes. Car il faut le dire, Nicolas Feuz prends son temps pour installer l’univers, pour que toutes les pièces se mettent en place tout en vous balançant quelques phrases intrigantes par-ci, par là. Pour être tout à fait honnête, je n’aime pas qu’on tourne autour du pot et c’est clairement ce qu’a fait l’auteur et ce qui m’a le plus agacé. Pourtant quand enfin toutes les pièces du puzzle ont eu finis de s’emboîter les unes aux autres, tout est devenu clair. 

Nicolas Feux alterne deux phases de la vie de son personnage principal dans l’histoire, une zone de son passé (l’histoire en Laponie) et son présent (la prise d’otage). Un chapitre après l’autre. Je dois dire que par moment, cela m’a perdu. J’avais quelque peu de mal à me concentrer pendant plus d’un chapitre (la fatigue ne me permettait pas de discerner les chapitres…).

Cependant aux trois quarts du livre, l’auteur ne nous laisse plus aucun répit. Les révélations se succèdent, certaines incroyablement surprenantes, d’autres bien plus prévisibles. Au final, une excellente lecture que je recommanderais sans problème.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s